Lundi 1 mai 2017
Filtrer par :

Mis à jour le 02.10.2015 à 09h00 | Publié par Frédéric Dayan – Photo :
Partager :

Valls passe en force un protocole minoritaire

Fonction publiqueAprès que les organisations de la CGT fonction publique ont refusé, le 29 septembre, de signer le protocole d’accord issu de la négociation portant sur les parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) des agents de la fonction publique, Manuel Valls a décidé d'imposer ce protocole.

Valls passe en force un protocole minoritaire

Il passerait ainsi en force contre l’avis de trois syndicats qui rassemblent une majorité de voix aux élections professionnelles, dont la CGT, première organisation chez les fonctionnaires. Il prend le risque politique et juridique d’imposer un texte qui, s’il comporte quelques avancées pour lesquelles la CGT a œuvré, reste très en deçà des besoins et des revendications des agents des trois versants de la fonction publique.

 

« Les principales mesures du protocole ne sont envisagées qu’à partir de 2017, certaines étant même programmées pour n’entrer en application qu’en 2018, 2019 ou 2020, engageant ainsi le prochain gouvernement dont l’orientation politique est pour le moins incertaine », regrette la CGT, qui note aussi que « certains engagements sont trop diffus et leur application, pas datée ». Nous avons posé cinq questions sur ce protocole à Jean-Marc Canon, secrétaire général de l’union générale des fédérations de fonctionnaires CGT.

 

 

1. Comment la CGT réagit-elle à ce passage en force du premier ministre ? (Lire aussi sur ce sujet le communiqué confédéral de la CGT)

 

 

 

2. Tout est-il à rejeter dans ce protocole ? Le gouvernement avance qu’il représenterait 4 milliards d’euros d’effort financier au bénéfice des fonctionnaires. Dans un contexte économique difficile, n’est-ce pas à considérer ? (Lire l’appréciation sur le protocole PPCR de l’UGFF-CGT)

 

 

3. Le gel du point d’indice depuis cinq ans a-t-il pesé dans la décision de la CGT de ne pas signer ?

 

 

 

4. Quelles leçons tire l’UGFF-CGT de la procédure de consultation menée en septembre par les organisations CGT de fonctionnaires ?

 

 

 

5. Le 8 octobre, la CGT, mais aussi des organisations signataires du protocole PPCR appellent ensemble à une journée de mobilisation. N’est-ce pas un peu difficile à comprendre ?

 

À voir aussi sur NVO.fr

le 25.04.2017
Quel avenir pour la formation professionnelle ?

Social La journée d’étude sur l’enseignement professionnel organisée par l’UD CGT 92 et ...

le 24.04.2017
Urgence démocratique, exigences sociales

Social À l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, il s’agit de barrer la ...

le 23.04.2017
Choc de cultures

Livres Les nouvelles de Jack London ont beaucoup inspiré d’autres créateurs. En BD, ...

le 21.04.2017
Un 1er-Mai de combat

Social Le 1er mai 2017 se tiendra entre les deux tours de l’élection présidentielle. À ...