Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT

1,19 milliard €d’aides publiques perçues par Carrefour entre 2013 et 2015

1 décembre 2017 | Mise à jour le 1 décembre 2017
Par
Selon la CGT du groupe Carrefour, qui n'a pas connaissance des sommes éventuellement perçues par l'enseigne pour les années 2016 et 2017, Carrefour aurait bénéficié de 363 millions d'euros d'aides publiques en 2013, de 404 millions d'euros en 2014 et de 423 millions d'euros en 2015.

À mettre en perspective avec les 5 000 emplois au moins que Carrefour s'apprête à détruire dans l'ensemble de ses points de vente (hyper et supermarchés, banques, entrepôts), selon les calculs de la CGT. Ce vaste plan de restructuration (cession de magasins, passages en franchises et à la location gérance, réorganisation des sièges et robotisation massive des entrepôts), ne devrait être annoncé qu'en janvier 2018 par le PDG Alexandre Bompard, afin d'éviter l'impact de mouvements sociaux durant le pic des ventes à Noël.

C'est sans compter sur la réactivité et la combattivité de la CGT qui, informée de ce projet explosif, organise dès à présent la mobilisation des salariés. Un premier rassemblement aura lieu le 7 décembre devant le siège de Carrefour à Massy (Essonne) où les magasins et sites Carrefour emploient 4 000 salariés.

Avec le soutien de la fédération CGT Commerce & Services, de l'union départementale CGT de l'Essonne et de l'union locale CGT de Massy, le collectif CGT du groupe Carrefour exigera l'arrêt de ce projet aux conséquences sociales désastreuses.