Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
L’accès aux articles est réservé aux abonnés. Merci d’indiquer votre adresse mail et votre mot de passe pour vous connecter. Vous pouvez obtenir votre mot de passe en cliquant ici.
HAUT

311millions de tonnes de CO2 émis par Total en 2015

25 octobre 2018 | Mise à jour le 25 octobre 2018
Par | Journaliste
Divers élus maires français, ONG et associations menacent d'engager des poursuites judiciaires contre Total pour non-prise en compte du changement climatique dans son « plan vigilance ».

Institué par la loi de 2017, ce plan oblige les sociétés mères à identifier et à prévenir les risques santé et environnement liés à leurs activités. Or, le document de Total ne mentionne aucune référence climatique alors que ses activités sont responsables des deux tiers des émissions de gaz à effet de serre en France.

Ces 311 millions de tonnes de CO2, cela représente les 2/3 des émissions de gaz à effet de serre produits par la France.

Deux tiers, il faut réaliser le poids d'un seul acteur dans la contribution au réchauffement climatique et pire, dans sa contribution à ruiner toute politique environnementale. Il faut aussi noter un aspect calendaire qui n'a rien d'anodin : Total a augmenté de 9 % ses émissions de gaz à effet de serre depuis les accords de Paris et de la COP 21 de 2015. C'est dire la probité de ces « festivals pour le climat » qui ne produisent au mieux que des affichages politiques trompeurs et toujours pas les engagements politiques fermes et contraignants attendus des citoyens.

En réalité, en matière d'écologie et d'urgence climatique, nous avançons en reculant et à rebours des dernières préconisations du GIEC qui appelle, instamment, à tout faire pour limiter la hausse des températures à 1,5 °C afin de juste contenir les effets d'un changement climatique déjà activé et irréversible.

En 2017, Total a engrangé 8 milliards d'euros de bénéfices. À quel prix ?