Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT

50 milliards €perdus par les 28 États de l'UE grâce à la fraude "caroussel"

9 mai 2019 | Mise à jour le 9 mai 2019
Par | Journaliste

Une grande enquête menée par 35 médias européens a chiffré la manne fiscale considérable perdue chaque année par les 28 États membres de l’UE à cause de la fraude « carrousel » à la TVA. Des petits malins savent faire leur miel des règles du marché unique en récupérant la TVA sur les flux de marchandises souvent fictifs entre pays, révèle une grande enquête de 35 médias en Europe. Cette fraude prospère grâce à des montages juridiques bien connus. Les délinquants en col blanc créent  des entreprises dans plusieurs pays pour obtenir le remboursement, par un État membre de l'Union, d'une taxe qui n'a jamais été acquittée en amont, ou réduire le montant de la TVA à payer.

L’enquête publiée en France par Libération indique que « lorsque les services de collecte des impôts des pays concernés se rendent compte de la supercherie, il est déjà trop tard: les entreprises, détenues par des hommes de paille, se sont volatilisées et l'argent a été placé dans des paradis fiscaux » . Ce procédé vient s’ajouter aux combines d’évasion fiscale et pèse bien entendu sur les les finances publiques des États-membres de l’Union européenne.

La révélation de cette incapacité de l’administration fiscale à lutter contre les différents mécanismes de fraude bien connus et identifiés est particulièrement intéressante alors que les fonctionnaires des Finances publiques comme ceux d’autres administrations, collectivités et hôpitaux manifestent le 9 mai contre la réforme de la fonction publique conduite par le gouvernement et pour revendiquer les moyens de bien accomplir leurs missions.