Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
L’accès aux articles est réservé aux abonnés. Merci d’indiquer votre adresse mail et votre mot de passe pour vous connecter. Vous pouvez obtenir votre mot de passe en cliquant ici.
HAUT

57 % du public des Rencontres du dialogue social se disent pessimistes

19 octobre 2018 | Mise à jour le 19 octobre 2018
Par | Rédactrice en chef de la NVO

Jeudi 18 octobre se tenait à Suresnes dans les Hauts-de-Seine, les sixièmes Rencontres du dialogue social dont le thème 2018 était « Nouveau monde, mort ou renaissance du dialogue social » . Ces journées sont essentiellement couru par des spécialistes : DRH, universitaires, « partenaires sociaux », avocats, consultants free-lance, journalistes spécialisés…

Tout au long des débats, des questions en interaction avec la salle sont régulièrement posées aux participants. A celle concernant leur état d’esprit face à l’évolution du dialogue social dans notre pays, 57 % de ce public particulier (intéressé car impliqué sur le sujet) se dit pessimiste contre 35 % optimiste et 8 % qui ne se prononce pas.

Pessimiste ou lucide… Car, quand le gouvernement fait tout pour déconsidérer -voire délégitimer – les corps intermédiaires, quand avec la mise en place des CSE, il réduit drastiquement le nombre d’élus et mandatés au risque d’éloigner les syndicalistes du terrain et du contact direct avec les salariés, les discours sur les bienfaits au dialogue social ressemblent à des incantations.