Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
L’accès aux articles est réservé aux abonnés. Merci d’indiquer votre adresse mail et votre mot de passe pour vous connecter. Vous pouvez obtenir votre mot de passe en cliquant ici.
HAUT
Sport

Moscou-Bondy, sport populaire et quartiers populaires

16 juillet 2018 | Mise à jour le 16 juillet 2018
Par | Photo(s) : Bapoushoo
Moscou-Bondy, sport populaire et quartiers populaires

Finale de la Coupe du Monde de Football au stade Léo LAGRANGE à Bondy, 15 juillet 2018

Moscou-Bondy, sport populaire et quartiers populaires

Finale de la Coupe du Monde de Football au stade Léo LAGRANGE à Bondy, 15 juillet 2018

La finale de la coupe du monde 2018 de la FIFA a été vue par plus de 19 millions de téléspectateurs en France si l'on en croit les chiffres fournis par Médiamétrie. À cela doit s'ajouter les visionnages en groupe de cet événement dans les bars, les campings, les salles des fêtes et les stades de nombreuses villes et villages de France. Comme ici, au stade Léo-Lagrange à Bondy, ville du jeune prodige Kylian Mbappé. Un rassemblement populaire où la foule, drainé par l’enjeu sportif l'était tout autant pour soutenir l’équipe nationale et, bien sûr, l'enfant du pays.
En 2016, Ensemble – le journal de la CGT, avait consacré un 24 heures à Julien Pitard, éducateur sportif au Red Star FC, à Saint Ouen, l'occasion de revenir sur le rôle de ces acteurs de l'action éducative, sur les terrains de foot, et de leurs conditions de travail pour une mission essentielle pour la jeunesse.
Rassemblé·e·s bien avant le coup d'envoi, les Bondynois·es étaient nombreuses et nombreux à s'être retrouvés pour suivre la finale de la Coupe du monde de football au stade Léo-Lagrange ce dimanche 15 juillet 2018.

Rassemblé·e·s bien avant le coup d'envoi, les Bondynois·es étaient nombreuses et nombreux à s'être retrouvés pour suivre la finale de la Coupe du monde de football au stade Léo-Lagrange ce dimanche 15 juillet 2018.

À l'image de la France et des villes et des quartiers de la banlieue parisienne et de cette Seine-Saint-Denis jeune et populaire, toutes les générations étaient ensemble pour suivre le match.

À l'image de la France et des villes et des quartiers de la banlieue parisienne et de cette Seine-Saint-Denis jeune et populaire, toutes les générations étaient ensemble pour suivre le match.

Le football reste le sport le plus populaire dans notre pays, et les plus jeunes, suivants des yeux les actions sur le terrain moscovite, démontraient un attrait jamais démenti pour une discipline traversés par les excès, mais toujours au cœur du sport populaire.

Le football reste le sport le plus populaire dans notre pays, et les plus jeunes, suivants des yeux les actions sur le terrain moscovite, démontraient un attrait jamais démenti pour une discipline traversés par les excès, mais toujours au cœur du sport populaire.

Les politiques publiques, nationales ou communales pour l’accès au sport, pour la pratique sportive et pour l’éducation de la jeunesse sont pourtant bien mal en point, avec tant d'années de rognage sur les budgets.

Les politiques publiques, nationales ou communales pour l’accès au sport, pour la pratique sportive et pour l’éducation de la jeunesse sont pourtant bien mal en point, avec tant d'années de rognage sur les budgets.

Les équipements sportifs, les personnels encadrants, les moyens alloués… La baisse des dotations globales de fonctionnement des municipalités, les diminutions de budget des communes, le retrait de l’État, sont autant de facteurs qui, touchant les associations par ricochet sont des coups de canifs au contrat social et des atteintes contre ces centres sportifs qui auront su faire émerger les joueurs de foot les plus brillants.

Les équipements sportifs, les personnels encadrants, les moyens alloués… La baisse des dotations globales de fonctionnement des municipalités, les diminutions de budget des communes, le retrait de l’État, sont autant de facteurs qui, touchant les associations par ricochet sont des coups de canifs au contrat social et des atteintes contre ces centres sportifs qui auront su faire émerger les joueurs de foot les plus brillants.

Dans cette épopée sportive, malgré les défauts inhérents à tous les sports, ce sont des millions de françaises et français qui auront su voir dans la sélection nationale, un modèle de fierté personnelle et globale, une source d'inspiration et la démonstration de la force du collectif.

Dans cette épopée sportive, malgré les défauts inhérents à tous les sports, ce sont des millions de françaises et français qui auront su voir dans la sélection nationale, un modèle de fierté personnelle et globale, une source d'inspiration et la démonstration de la force du collectif.

Le maillot de l'équipe de France, revêtu par beaucoup et notamment par les très jeunes, illustrait le soutien fort de ces enfants à ces jeunes – à peine plus grands, Kylian Mbappé n'a que 19 ans – et impose aux inquisiteurs en citoyenneté et aux donneurs de leçons permanents à la « banlieue », un salvateur moment de silence.

Le maillot de l'équipe de France, revêtu par beaucoup et notamment par les très jeunes, illustrait le soutien fort de ces enfants à ces jeunes – à peine plus grands, Kylian Mbappé n'a que 19 ans – et impose aux inquisiteurs en citoyenneté et aux donneurs de leçons permanents à la « banlieue », un salvateur moment de silence.

En liesse, la foule célébrait chacun des buts marqués par la France de cette finale par un concert de corne de brumes, de cri et de chants, dans une ambiance bon enfant et une forme de communion.

En liesse, la foule célébrait chacun des buts marqués par la France de cette finale par un concert de corne de brumes, de cri et de chants, dans une ambiance bon enfant et une forme de communion.

Souriants, heureux et complices, garçons comme filles se sont retrouvés pour regarder ensemble les Bleus franchir la dernière marche de leur irrésistible ascension.

Souriants, heureux et complices, garçons comme filles se sont retrouvés pour regarder ensemble les Bleus franchir la dernière marche de leur irrésistible ascension.

Le football reste le sport (ou l’un de ceux) le plus pratiqué par les Français·es. La FFF indique avoir aujourd’hui près de 2,2 millions de licenciés et près de 15 000 clubs

Le football reste le sport (ou l’un de ceux) le plus pratiqué par les Français·es. La FFF indique avoir aujourd’hui près de 2,2 millions de licenciés et près de 15 000 clubs

Le coup de sifflet final finira dans un cri collectif d'une foule maquillée, heureuse qui exulte, saluant ses nouveaux héros récompensé par le titre de champion du monde.

Le coup de sifflet final finira dans un cri collectif d'une foule maquillée, heureuse qui exulte, saluant ses nouveaux héros récompensé par le titre de champion du monde.