Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Merci d’indiquer votre adresse mail et votre mot de passe pour vous connecter. Vous pouvez obtenir votre mot de passe en cliquant ici.
HAUT
PALESTINE

Gaza, non aux crimes de guerre israéliens

16 mai 2018 | Mise à jour le 16 mai 2018
Par | Photo(s) : Said Khatib / AFP
Gaza, non aux crimes de guerre israéliens

Des infirmières palestiniennes aident une collègue blessée par des tirs israéliens à la frontière entre la Palestine et Israël, à l'est de Khan Younès à Gaza, le 15 mai 2018, jour anniversaire de la proclamation de l’État d’Israël, la Nakba (jour de la catastrophe) pour les palestiniens.

Le déménagement de l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem en violation du droit international a mis le feu aux poudres. Contre les manifestants palestiniens, l'armée israélienne a tiré à balles réelles, faisant des dizaines de morts et des milliers de blessés. À Paris, un rassemblement est organisé le 16 mai en faveur de la paix. La CGT appelle à la solidarité. Analyse.

Au moins 52 Palestiniens assassinés, dont huit enfants, plus de 2 700 autres blessés. C'est par ce massacre, le plus important depuis son offensive meurtrière contre la population de Gaza en 2014, qu'Israël a choisi de répondre à la nouvelle marche pacifique de civils palestiniens désarmés à la [...]

Accédez à l’article gratuitement

Nous vous offrons 5 articles pour découvrir notre site et son contenu.

Vous n'avez plus de consultation gratuite


Je me connecte

Je m'abonne