Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
BREXIT

Syndicalisme britannique et Brexit : « la CES sera notre 
seul lien avec l’Europe »

17 mars 2019 | Mise à jour le 14 mars 2019
Par | Photo(s) : Benjamin Furst / Hans Lucas
Syndicalisme britannique et Brexit : « la CES sera notre 
seul lien avec l’Europe »

Un manifestant anti-Brexit porte une pancarte sur laquelle est écrit ‘“Brexit, en vaut-il le coup ?” lors de la marche du "People's Vote March for the Many" à Liverpool au Royaume-Uni où des centaines de personnes se sont rassemblés pour demander un referendum sur l'accord final de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, alors que le sommet annuel du parti travailliste britannique se tient dans à Liverpool - 23 Septembre 2018.

Le Brexit ne sera pas sans conséquences sur les travailleurs britanniques, même si les syndicats tentent de les atténuer comme ils le peuvent. Entretien avec Elena Crasta, responsable du bureau européen de la confédération britannique (Trades Union Congress, TUC), à Bruxelles.
À quelles conséquences doivent s'atten­dre les travailleurs britanniques avec la sortie de l'Europe ?

D'une manière générale, le niveau de protection au Royaume-Uni est assez faible, même si l'on y applique les mêmes directives que dans le reste de l'Europe. On a, par exemple, la même régulation sur le temps de travail hebdomadaire, avec une limite de 48 heures, mais quand le Royaume-Uni a adopté cette [...]

Accédez à l’article gratuitement

Nous vous offrons 5 articles pour découvrir notre site et son contenu.

Vous n'avez plus de consultation gratuite


Je me connecte

Je m'abonne