Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT

Débrouillez-vous pour assurer la sécurité en dehors des cortèges, nous on assure la sécurité à l'intérieur des cortèges ”

Philippe Martinez - Secrétaire général de la CGT, au micro de France Inter le 1er mai 2019
1 mai 2019 | Mise à jour le 1 mai 2019
Par | Rédacteur en chef adjoint
Interrogé sur France Inter au matin du premier mai, le secrétaire général de la CGT a estimé que que les cortèges sont « sécurisés » par les services d’ordre des syndicats mais que ce qui est « en dehors » est « sous la responsabilité du ministre de l’Intérieur » .

Longuement interrogé sur les menaces sécuritaires autour des cortèges revendicatifs syndicaux, Philippe Martinez  a rappelé : « l‘année dernière, c’était extrêmement violent. Mais nous disons que dans les cortèges c’est sécurisé par les organisations syndicales. Et ce qui est en dehors est sous la responsabilité du ministre de l’Intérieur et du Préfet. Évidemment, on ne peut pas accepter les violences mais on ne peut pas accepter non plus des ordres donnés aux policiers de tirer, par exemple avec des flash-ball, sur des manifestants » estime le secrétaire général de la CGT qui parle d’une « minorité » qui peut très bien « mettre un gilet jaune sur un blouson noir »