Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
L’accès aux articles est réservé aux abonnés. Merci d’indiquer votre adresse mail et votre mot de passe pour vous connecter. Vous pouvez obtenir votre mot de passe en cliquant ici.
HAUT

Inverser le réchauffement climatique est impossible : tout ce qu’on peut faire, c’est le limiter. ”

Jean, Jouzel - climatologue et glaciologue, prix Nobel de la paix, avec Al Gore, au titre de lanceur d’alerte sur l'urgence climatique
8 août 2018 | Mise à jour le 8 août 2018
Par | Journaliste

Interrogé au sujet de la canicule, le climatologue Jean Jouzel, connu du grand public pour sa contribution au sujet du réchauffement climatique livre hélas un pronostic pessimiste -mais ô combien lucide- sur les évolutions du climat. Dans un entretien à Ouest France il estime que « malheureusement, le réchauffement va se poursuivre, même si on limite nos émissions de gaz à effet de serre. Si on ne les limite pas, on gagnera 4 ou 5 degrés supplémentaires d'ici la fin du siècle. On voit déjà que depuis le début du XXe siècle, le climat est différent. Il est quasiment certain que les jeunes d'aujourd'hui vivront sous un climat plus chaud. »

A lire
Jean Jouzel a accordé le 25 juillet dernier un long entretien à lire sur le site de France Culture

Plus grave, le vice-président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) estime « impossible » d’inverser le réchauffement climatique: « Tout ce qu'on peut faire, c'est le limiter. Conformément à l'Accord de Paris sur le climat, il faut limiter à moins d'un degré le réchauffement climatique d'ici la fin du siècle. Mais cet accord, dans sa forme actuelle, est insuffisant pour atteindre les objectifs qu'il a fixés. Il faudrait multiplier par trois les engagements des pays en ce qui concerne les réductions du gaz à effet de serre pour avoir des chances de rester en deçà du degré supplémentaire… »