Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
L’accès aux articles est réservé aux abonnés. Merci d’indiquer votre adresse mail et votre mot de passe pour vous connecter. Vous pouvez obtenir votre mot de passe en cliquant ici.
HAUT

L'optimisation fiscale est toujours au menu de McDonald's ”

Trois confédérations syndicales européennes et américaines
14 mai 2018 | Mise à jour le 14 mai 2018
Par

Trois confédérations syndicales européennes et américaines ont dénoncé lundi l’optimisation fiscale agressive pratiquée par McDonald’s, pointant notamment le rôle du Royaume-Uni, un sujet hautement sensible en pleine négociation du Brexit.

Dans un rapport de 25 pages, les trois fédérations, dont l’Union internationale des employés de services (SEIU), affirment que « l’optimisation fiscale est toujours au menu de McDonald’s« , malgré une enquête ouverte en décembre 2015 par la Commission européenne sur des accords fiscaux antérieurs passés avec le Luxembourg.

Et pire, affirment ces syndicats, le groupe américain s’est désormais tourné vers le Royaume-Uni et ses territoires comme les îles Caïmans, les Bermudes et Guernesey, considérés comme des paradis fiscaux, pour continuer à payer le moins d’impôts possible.

Fin 2016, le groupe américain avait en effet annoncé le transfert de sa holding d’optimisation fiscale du Luxembourg vers le Royaume-Uni, environ six mois après la décision par référendum des Britanniques de quitter l’UE.

« Nous appelons la Commission européenne à continuer et approfondir son enquête sur la compagnie« , a affirmé le secrétaire général de la Fédération syndicale européenne des services publics (EPSU), en publiant son rapport.