Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Merci d’indiquer votre adresse mail et votre mot de passe pour vous connecter. Vous pouvez obtenir votre mot de passe en cliquant ici.
HAUT
ÉNERGIE

À Serval Gennevilliers, la grève d’une journée a payé

18 mai 2018 | Mise à jour le 18 mai 2018
Par | Photo(s) : Adeline Daboval / Maxppp
À Serval Gennevilliers, la grève d’une journée a payé

Les salariés du Serval, plateforme logistique de Enedis GRDF, sont en grève illimitée à l'appel de la CGT. Ils réclament dix embauches pour revenir à un effectif de 52 salariés et une meilleure rémunération.

Ils réclamaient des embauches, de meilleurs salaires et les moyens de faire correctement leur travail. Au terme d'une première journée de grève, les salariés de Serval Gennevilliers ont arraché des avancées significatives à une direction jusque-là sourde à toutes leurs revendications.

Fumigènes colorés, pétards, musique, drapeaux rouges piqués dans le bitume fondu… Mardi 15 mai, dès 6 h 30 et jusqu'à la fin de la journée, la plateforme logistique Serval d'Énedis-GRDF de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) a été le théâtre d'une mobilisation « coup de poing » des salariés qui ont mis à l'arrêt total l'activité du site.

Lors de l'assemblée générale de la veille, [...]

Accédez à l’article gratuitement

Nous vous offrons 5 articles pour découvrir notre site et son contenu.

Vous n'avez plus de consultation gratuite


Je me connecte

Je m'abonne