Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
L’accès aux articles est réservé aux abonnés. Merci d’indiquer votre adresse mail et votre mot de passe pour vous connecter. Vous pouvez obtenir votre mot de passe en cliquant ici.
HAUT
LGBT+

20 ans de marche des fiertés pour la CGT

4 juillet 2018 | Mise à jour le 4 juillet 2018
Par | Photo(s) : Bapoushoo / Pierrick Villette
20 ans de marche des fiertés pour la CGT

Marche des Fiertés, Paris juin 2018 © Bapoushoo

20 ans de marche des fiertés pour la CGT

Marche des Fiertés, Paris juin 2018 © Bapoushoo

Le samedi 30 juin dernier avait lieu à Paris, la marche des fiertés. Traditionnelle manifestation festive et revendicative pour les personnes LGBT+, à laquelle prenait part, pour la vingtième année la Confédération générale du Travail et, pour la première fois, avec la présence de son secrétaire général sur le char du syndicat.
Le cortège est toujours nombreux traditionnellement à Paris, avec plusieurs centaines de milliers de participant·e·s, sans compter les spectatrices et spectateurs © Bapoushoo

Le cortège est toujours nombreux traditionnellement à Paris, avec plusieurs centaines de milliers de participant·e·s, sans compter les spectatrices et spectateurs © Bapoushoo

Première historique, Philipe Martinez, revêtu du maillot du collectif confédéral de lutte contre l’homophobie et la transphobie, était présent dans le cortège sur le char de la CGT. C’est la première fois qu'un secrétaire général est présent lors de cette manifestation © Pierrick Villette

Première historique, Philipe Martinez, revêtu du maillot du collectif confédéral de lutte contre l’homophobie et la transphobie, était présent dans le cortège sur le char de la CGT. C’est la première fois qu'un secrétaire général est présent lors de cette manifestation © Pierrick Villette

Le collectif confédéral de lutte contre les discriminations homophobes et transphobes a une page web : http://cgt.fr/-Homophobie-.html
Elle présente ses actions et productions de documents sur la lutte contre les haines anti-LGBT et les discriminations au travail.
© Pierrick Villette

Le collectif confédéral de lutte contre les discriminations homophobes et transphobes a une page web : http://cgt.fr/-Homophobie-.html Elle présente ses actions et productions de documents sur la lutte contre les haines anti-LGBT et les discriminations au travail. © Pierrick Villette

Avec un camion imposant et une présence remarquée, la CGT était, avec d'autres syndicats, une des représentantes des revendications des personnes LGBT+ dans le monde du travail. Ainsi qu'avec des chars d’associations professionnelles LGBT+ ou d’entreprises.
© Pierrick Villette

Avec un camion imposant et une présence remarquée, la CGT était, avec d'autres syndicats, une des représentantes des revendications des personnes LGBT+ dans le monde du travail. Ainsi qu'avec des chars d’associations professionnelles LGBT+ ou d’entreprises. © Pierrick Villette

Mot d'ordre de la marche de cette année : « Dans le sport comme dans la vie, les discris au tapis » était complété par les slogans, pancartes et autres phrases scandées par les manifestants et les chars de la manifestation, pour la prévention et la santé, pour l'accueil des réfugiés, pour l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, et bien d'autres. © Bapoushoo

Mot d'ordre de la marche de cette année : « Dans le sport comme dans la vie, les discris au tapis » était complété par les slogans, pancartes et autres phrases scandées par les manifestants et les chars de la manifestation, pour la prévention et la santé, pour l'accueil des réfugiés, pour l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, et bien d'autres. © Bapoushoo

Dans une démarche festive, qui ne relègue pas le revendicatif au second plan, la marche des fiertés est l’occasion d’un défilé avec costumes, maquillages pour certains ou simplement d’être présent·e·s pour d’autres, pour revendiquer ou soutenir les revendications des associations.
© Pierrick Villette

Dans une démarche festive, qui ne relègue pas le revendicatif au second plan, la marche des fiertés est l’occasion d’un défilé avec costumes, maquillages pour certains ou simplement d’être présent·e·s pour d’autres, pour revendiquer ou soutenir les revendications des associations. © Pierrick Villette

Le soleil parisien et la chaleur écrasante de l’après-midi du 30 juin n’ont pas entamé l’esprit de célébration et de mobilisation des participant·e·s, le renforçant plutôt.
© Bapoushoo

Le soleil parisien et la chaleur écrasante de l’après-midi du 30 juin n’ont pas entamé l’esprit de célébration et de mobilisation des participant·e·s, le renforçant plutôt. © Bapoushoo

Parmi les revendications portées depuis longtemps par les associations, l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, reste inaboutie. La majorité actuelle ayant continué les manœuvres dilatoires de la précédente et continuant de vouloir en faire une question d’éthique à traiter par les organismes concernés.
La PMA est pourtant jugée éthique et légale en France depuis des décennies.
© Bapoushoo

Parmi les revendications portées depuis longtemps par les associations, l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, reste inaboutie. La majorité actuelle ayant continué les manœuvres dilatoires de la précédente et continuant de vouloir en faire une question d’éthique à traiter par les organismes concernés. La PMA est pourtant jugée éthique et légale en France depuis des décennies. © Bapoushoo

Évidemment, tout au long de la manifestation, les successions de chars et d'association ont arboré haut les couleurs du drapeau arc-en-ciel, devenu depuis des années le symbole des luttes des personnes LGBT+ pour leur considération, la lutte contre les discriminations dont elles sont les victimes et leur plein accès aux dignités données à tou·te·s les citoyen·ne·s
© Bapoushoo

Évidemment, tout au long de la manifestation, les successions de chars et d'association ont arboré haut les couleurs du drapeau arc-en-ciel, devenu depuis des années le symbole des luttes des personnes LGBT+ pour leur considération, la lutte contre les discriminations dont elles sont les victimes et leur plein accès aux dignités données à tou·te·s les citoyen·ne·s © Bapoushoo