Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
JUSTICE

Le gouvernement français cherche-t-il à protéger Bolloré ?

15 février 2019 | Mise à jour le 15 février 2019
Par | Photo(s) : Denis Allard/REA
Le gouvernement français cherche-t-il à protéger Bolloré ?

Siège social du groupe Bolloré.

Convoqués au tribunal de Nanterre pour témoigner contre Bolloré, onze Cambodgiens de sept villages autochtones Bunong n'ont pu se rendre en France : l'ambassade française à Phnom Penh a en effet refusé de leur donner un visa.

Depuis 2008, la société française de développement Socfin-KCD, filiale du groupe Bolloré s'est installée sur les terres villageoises du district de Pech Chreada (province de Mondulkiri), au Cambodge. Elle y exploite une plantation de caoutchouc. Mais les habitants considèrent que l'exploitation menace à la fois leurs terres, leurs maisons, ainsi que leurs traditions et leurs lieux sacrés.

Au moins 640 familles seraient concernées, alors que la société [...]

Accédez à l’article gratuitement

Nous vous offrons 5 articles pour découvrir notre site et son contenu.

Vous n'avez plus de consultation gratuite


Je me connecte

Je m'abonne