Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
UBÉRISATION

Le mouvement des coursiers à vélo s’étend et se structure

2 septembre 2019 | Mise à jour le 3 septembre 2019
Par | Photo(s) : Benjamin Polge / Hans Lucas/AFP
Le mouvement des coursiers à vélo s’étend et se structure

Dijon, Mulhouse, Strasbourg, Paris ou encore Bordeaux… Les coursiers des plateformes de livraison de repas à domicile Deliveroo, Uber Eats et autres Stuart étaient une nouvelle fois en grève au soir du dimanche 1er septembre.

Le dernier épisode, au soir du dimanche 1er septembre, du mouvement de protestation des coursiers à vélo contre la décision prise de manière unilatérale le 29 juillet dernier par Deliveroo d'abaisser la rémunération des courses « petites distances », de 4,50 à 2,50 euros, témoigne d'une chose : la colère s'étend, touche de plus en plus de ces travailleurs.

« Évidemment que l'on ne s'y retrouve pas », ironise Arthur Hay, coursier indépendant [...]

Accédez à l’article gratuitement

Nous vous offrons 5 articles pour découvrir notre site et son contenu.

Vous n'avez plus de consultation gratuite


Je me connecte

Je m'abonne