Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT

Il y a un niveau de signatures symbolique où il faudra se poser des questions ”

Un député de la République en Marche
27 juin 2019 | Mise à jour le 27 juin 2019
Par | Rédacteur en chef adjoint

C’est ce qu’aurait suggéré un député macroniste alors que la campagne de recueil des 4,7 millions de soutiens au référendum sur la privatisation d’ADP a déjà  engrangé 400 000 signatures. Le succès de cette procédure inédite, qui découle d’une initiative parlementaire, est tel que selon le Canard enchaîné, Emmanuel Macron envisagerait l'abandon pur et simple du projet de privatisation d'ADP face à la méfiance des Français.

Raison de plus pour amplifier la campagne et atteindre au plus vite le premier million de signatures. C’est en effet un seuil à partir duquel Emmanuel Macron avait dit, dans le cadre de la réforme constitutionnelle, qu’il serait possible d'obtenir un référendum. Macron serait alors rappelé à ses promesses…

Il a aussi le choix de céder aux doutes qui, paraît-il, le taraudent et abandonner purement et simplement ce projet de privatisation.

Soutenez la demande de référendum contre le dépeçage d’Aéroports de Paris